Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24 janvier 2008

Voie de garage

d7a8cd661a0d4e0e4ecaf35fcfc1907a.jpgOn prend vraiment les drouais pour des bleus. Des bons gars à qui on peut faire avaler n'importe quelle pillule. Mais on n'est pas dupe. Voilà l'histoire. Françoise Duthu, future colistière de Valentino Gambuto pour les municipales, s'est offert un garage pour être éligible. La candidate écolo réside en effet à Marville. Un bled qui ne résonne pas politiquement fort. Alors motivée par sa récente incursion sur la scène locale lors des législatives, elle a donc décidé de poser ses valises à Dreux. Moi qui croyait dur comme vert qu'elle renonçait à tout engin polluant pour se déplacer, utilisant uniquement sa bicyclette pour faire campagne, me voilà confondu. A moins que son fameux garage drouais ne serve uniquement à entreposer son petit vélo.

14 mai 2007

A vos marques...

La politique est, parait-il , une affaire de muscles. De souffle chuchote-t-on même. Alors la course aux législatives en point de mire, certains candidats de la circonscription prennent déjà leurs marques. Sauf que le scrutin de juin n'a rien du marathon présidentiel enduré ces derniers mois. Nous sommes ici en présence de sprinters au cuissot massif et au mollet galbé. Et sur une épreuve courte, on ne badine pas avec la préparation physique.

Les verts, par exemple, à force de promouvoir les bienfaits de la circulation urbaine à bicyclette se sont forgés une solide réputation de rouleurs. Certains comme Noel Mamère ont quelque peu biaisé les règles, mais faites le test auprès des candidats du drouais. Demandez leur de montrer patte blanche - enfin je veux dire leurs cannes - et vous aurez déjà une première tendance concernant  leur aptitude à pédaler qui dans le vide, qui dans le gratin, qui dans la semoule...

medium_images.5.jpgFrançoise Duthu joint pour sa part l'utile au symbole écolo. Partie en campagne depuis quelques jours pour les Verts, elle a très originalement décidé d'aller à la rencontre de ses électeurs à vélo. Après Garnay, ce sera Saulnières. Les autres prétendants à la députation n'ont pas encore précisé leur moyen de locomotion pour leur tour de force électoral. La patinette semble trop lente et le roller peu en phase avec les chaussées cratérisées de la région. Reste la bonne vieille Méphisto, parfaitement adaptée aux marchés et à la tournée des zincs. Alors, prêts... partez!