Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 mars 2007

Les Coralines, nom d'une bille!

Vous l'avez sans doute remarqué si vous circuliez ce soir sur le coup de 17h30 aux abords de la RN12. Des flics en uniforme, d'autres en civil, des hommes en costume noir avec oreillette... ça sentait furieusement l'huile sur le feu. La preuve par l'escorte et les deux motards ouvrant la voie à une VelSatis rutilante et cocardée de laquelle sortit Jean-François Copé avec une mine resplendissante de surfeurs des neiges. Objet de sa visite : l'inauguration des Coralines.

medium_Dreux_1292.jpgLes Coralines? Cette dénomination très évocatrice d'une grande surface attenante, désigne en fait toute la zone commerciale nord où sont installées les différents enseignes commerçantes. L'appellation fait davantage penser à une opération promotionnelle type quinzaine du blanc qu' à un véritable concept économique. Mais bon, passons, ce ne sont là que considérations futiles.

Donc, tout un parterre de personnalités locales, de curieux à l'affût d'une bonne photo, de râleurs à caddie gênés par l'attroupement s'était massé aux portes de la galerie commerciale. Une brigade d'employés de l'hyperpermarché se tenait même en rang d'oignons. Un comité de réception en règle, rien de plus. L'invité du jour pénètre alors dans l'enceinte, devancé par les photographes et les cameramen. Un temps d'arrêt. Bon et maintenant?  Un badaud joue les agents d'ambiance pour donner un peu de contenance festive à l'évènement. "Bravo!!!" La foule, suit, applaudit. Interpellé par tant d'égards, le ministre délégué au budget se lance dans une opération poignée de main qui ne dure pas plus de deux minutes. Quand viennent les immanquables commentaires. "C'est qui à côté de Gérard Hamel?", "Ah je trouve qu'il fait plus jeune qu'à la télé". Voilà les Coralines lancées sur de bonnes bases.

medium_Dreux_1293.jpg

 

 

20 février 2007

Aux Canisites, ton chien fera ses besoins

medium_Dreux_110-1.jpgLa gestion des déjections canines, outre sa mission de salubrité publique, révèle  l'envergure d'un élu de la nation. Rappelez-vous... Quand Jacques Chirac  lança ses moto-crottes à l'assaut des trottoirs parisiens, Gérard Hamel, qui fut Chiraquien avant d'être Sarkozyste, sentit l'appel du devoir. Un grand homme politique a le souci des basses besognes à hauteur de caniveau. Bille en tête, il enjoignit sa conseillère chargée des parcs et jardins de remédier au spectacle désolant de l'étron libre et ses conséquences pour les flâneurs étourdis. De cette réflexion, naquit en 2001 le Canisite, espace clos de belle densité, généralement situé sous frondaisons et équipé de "Toutounets" - sacs en plastique pour retirer la déjection, délivrés par un distributeur. L'idée est fameuse et l'on vous invite à lire l'interview de son instigatrice ainsi que quelques conseils avisés pour bien fréquenter les lieux.

Petit bémol toutefois. Il apparait désormais qu'on trouve plus facilement une aire d'aisance pour les chiens que des toilettes publiques. L'affaire du parking Métézeau est là pour le rappeler. On recense 11 canisites. Pour combien de pissotières? 

 

medium_Feb09_08-1.JPG

 

medium_Feb09_09-1.2.JPG

15 février 2007

Sept nouvelles toiles et du pop-corn à gogo

L'arlésienne voit enfin le jour !! Le projet d'implanter un cinéma multiplexe, déjà prévu à l'aube du millénaire, puis repoussé, puis laissé en carafe, ressort enfin des cartons. Le conseil municipal réuni en séance plénière vient d'accorder une subvention de 400 000 euros pour la construction d'un ensemble dont le coût global est estimé à 6,2 millions d'euros. Le maire de Dreux, Gérard Hamel, a pesé de tout son poids sur le dossier en privilégiant le projet des époux Brunet, actuels propriétaires du Delta, au détriment de grands groupes comme Pathé-Gaumont ou UGC.

Ce nouveau complexe de sept salles, situé entre l'arrière du lycée Rotrou et le Palais des sports devrait ouvrir ses portes en 2008. L'avenir du delta reste quant à lui en pointillé...

14 février 2007

Ci-gît

Ce qui restait du cinéma le Celtic n'est plus, rasé, effacé du paysage. Les pelleteuses et les engins de démolition sont passées par là, laissant symboliquement un monticule de gravats. Il ne manque plus que la croix et l'épitaphe : "Ci-gît le Celtic, qui, pendant plusieurs décennies, divertit les drouais".
medium_Bretagne_016.4.jpg
 
 
medium_Dreux_382.2.jpg
 


12 février 2007

Au printemps, les maisons content fleurettes

medium_Div_007.2.jpgInitiative bucolique de la municipalité, le concours des maisons fleuries reprend du service. Vous rêvez de décrocher le 1er prix, souvent synonyme de gloire éphémère mais de reconnaissance locale? Alors il est grand temps de retirer votre dossier d'inscription auprès de la Mairie - secrétariat du service espaces verts, 2 Bd Dubois.  Rassurez-vous, si vous êtes actuellement empêché, la ville a fixé la clôture des candidatures au 31 mai. D'ici là vous pourrez recomposer votre jardin, fleurir votre balcon, aménager vos devants de fenêtres, tailler, planter, biner, élaguer... Quoi d'autres?... Donner un style et pourquoi un concept à vos décorations florales. Mais un petit conseil, ne soyez pas trop avant-gardiste et veillez surtout à remettre en état votre habitation. Les membres du jury restent relativement conformistes et tiennent compte notamment, "lorsqu'il s'agit de maisons individuelles, de tout ce qui peut offenser le regard, notamment façades délabrées ou sales, toits en tôle ondulée, portes, fenêtres et clôtures revêtues de couleurs violentes (sic), panneaux publicitaires".

Les fleurs n'ont même plus le droit de cacher la misère...