Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 juillet 2007

La flêche de la rue du Bois-Sabot

 d0dde6dc61ec7f77895c3ffac3ce23e6.jpg

Un immeuble svelte, fier comme Artaban et raide comme un soldat de 1ere classe. On se demande presque s'il s'agit d'un effet d'optique ou bien d'un trompe-l'oeil. A votre avis, derrière cette façade prête à décoller, on trouve des appartements en-suite ou un décor de cinéma?

21:45 Publié dans Etat des lieux | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : dreux, immeuble

18 juin 2007

Il était deux chaises assises sur un pont

4baff6a686324c4407b7413506c5b964.jpgDeux chaises suspendues au dessus de l'eau à l'heure du thé. Heureuse rencontre à mi-chemin de vis-à-vis complices, séparés par une Blaise aux reflets chatoyants. Notre cours d'eau se dévoile de plus en plus à la faveur des travaux du centre-ville. Et  je constate par la même occasion qu'il y a beaucoup de ponts à Dreux. Et qu'on n'a pas pris la peine de les dénommer. On vient tout juste de le faire pour les ronds-points alors pourquoi pas les ponts?
 

21:10 Publié dans Etat des lieux | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : Dreux, pont, blaise

12 juin 2007

Dégoût et des couleurs

Vous qui pensez repeindre prochainement vos volets, veillez à bien respecter l'harmonie de vos couleurs avec celles de votre voisin. Et de surcroît d'en demander l'autorisation auprès des services municipaux concernés. Sinon gare au sermon car, à Dreux, on ne badine pas avec la restauration des façades.

5961aabcbdd8a8b84362f8db64c9e98f.jpgL'Echo républicin en date du 8 juin rapporte cette tempête dans un verre d'eau qui suscite bien des émois entre deux parties égarées dans une querelle de pot de peinture. D'un côté, François Lemonne, conseiller municipal en charge de la valorisation du patrimoine ancien et André Graillet, président de l'Association de sauvegarde du patrimoine drouais. De l'autre, Antoine Garcia-Lamolla, propriétaire d'un hôtel particulier datant de 1612 situé 47 rue Parisis, pris en flagrant délit de tartinage indélicat.

L'acquereur de cette superbe demeure minée par le temps et les échappements d'automobile a décidé il y a peu d'en repeindre les volets. Deux volets et un pan de porte plus tard, surgissent les défenseurs des vieilles pierres qui reprochent à l'inconvenant l'usage d'un "bleu layette" pour redonner un peu d'éclat à sa façade. La peinture lui a pourtant été recommandée par le service de l'urbanisme à la mairie de Dreux. François Lemonne s'alarme bruyamment en parlant de "massacre". Son comparse, André Graillet en rajoute une couche en déclarant "tomber à la renverse". L'émotion est d'autant plus vive que le bâtiment en question jouxte un hôtel particulier inscrit à l'inventaire des monuments historiques. Et on ne jure pas avec les vieilles croûtes. Considérant la teinte un peu trop "bleue" à son goût l'irrespectueux envisage de toute façon l'utilisation d' un "gris-trianon" pour redonner du lustre à sa vieille carcasse de bâtisse. Le contrevenant assure également qu'il déposera un dossier pour faire rénover son hôtel particulier. Ce qui devrait calmer les ardeurs fumasses de ses deux interlocuteurs.

 

 

08 mai 2007

The box

We're following our trip into Dreux and its amazing curiosities.

 

medium_Dreux_1382.jpgThere's something really british in our town, something that you can barely notice due to its hidden position. It's not a miniaturized big Ben or a London Bobby even if we're near from the police station. No. We have the pride of the United Kingdom, the quintessence of the britness in one of our gardens. Yeap, near Antoine Godeau's house, there's a letterbox like the ones you find in Manchester, Cambridge or Glasgow. But why here?

Because Dreux has a good friend in england named Evesham. The two cities are twinned and in 1976 our english pals offered us that beautiful replica from the royal mail.

Of course the box is not in order but you can still send your mail to UK with La Poste.

 

Pour les non-anglophones, il s'agissait juste de rappeler les liens d'amitié entre Evesham et Dreux, symbolisés par cette pièce unique de boîte aux lettres britannique, située près de la maison Godeau, place d'Evesham.

 

25 avril 2007

Une église pas très catholique

Nous poursuivons notre revue des objets insolites inscrits au patrimoine drouais...

 

medium_Dreux_1450.jpgSur un lieu sacré de notre chère bonne ville, il est quelques ornements paillards et dominants qui trônent majestueusement comme les magazines pornos en haut des étagères des buralistes. A l'abri des regards. Je ne blasphème pas, je le jure. Mais je tiens à vous avertir, chers lecteurs, du caractère hautement sulfureux de ce post pour lequel vous ne retiendrez j'espère que la dimension baroque.

medium_Dreux_1446.4.jpgCes objets licencieux se trouvent en façade de l'église St Pierre et plus précisément sur son abside. Bon déjà, l'édifice se distingue par sa tour inachevée (faute de deniers ou de main d'oeuvre??) et son âne paisible beaucoup moins effrayant que les traditionnelles chimères. 

Soit, mais alors un peu plus loin le spectacle frise carrément l'indécence pour les têtes en l'air.

medium_Dreux_1448.2.jpg

Ben ma bonne dame.. Des attributs ostensiblement exhibées ... Drôles de gargouilles, nom d'une couille!