Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 juillet 2012

Histoire des radios drouaises (1/3)

Il y a trente ans naissaient les premières radios libres sur le territoire drouais. Le phénomène faisait alors écho à la libéralisation des ondes décrétée en 1981 par le nouveau président de la République, François Mitterrand. Avant, l’Etat contrôlait rigoureusement le monopole de la radiodiffusion. Il y avait les « officielles » (celles du service public, les autres - Radio Luxembourg, Europe 1 et RMC - émettant depuis l’étranger) et les clandestines, celle que l'on appelait les radios "pirates". Emettre sur la bande FM sans autorisation était donc un délit : un gâchis au regard de la qualité sonore de la modulation de fréquence, très supérieures aux grandes ondes. Malgré l’interdiction, des milliers de passionnés occupent clandestinement l’espace radiophonique pour des émissions ponctuelles de quelques heures.

La Radio de la Méduse

Première radio pirate recensée à Dreux, La Méduse envoie ses premiers signaux le 7 octobre 1978. Elle propose un rendez-vous hebdomadaire le samedi matin. Pour éviter les brouillages de TDF (Télédiffusion de France), le lieu de diffusion varie régulièrement. En fait, plusieurs émissions sont réalisées depuis le domicile du Maire de l’époque, Françoise Gaspard, idéalement situé sur le plateau Nord, à la Cité américaine.

ce006.jpg

1981, Libéralisation des ondes

L’arrivée au pouvoir de François Mitterrand correspond à la fin du monopole d’Etat sur la radiodiffusion. La bande FM est alors un territoire vierge à coloniser. Très vite, des associations, des passionnés de musique, des organisations politiques, syndicales et religieuses montent leur radio. A la fin de l'année, on en recense 1610 sur tout l’hexagone.

1982, les premiers drouais s’installent en FM

A Dreux, Radio-Star fait office de pionnière. Lancée en février 1982 par Jean-Michel et Pascal, la station émet de 18 à 20h, diffuse essentiellement de la musique et quelques informations pratiques. Dans son sillage, L'ACIDE (Association pour la communication et l'information à Dreux et ses environs) met en place la future radio locale soutenue par la municipalité. Un comité d'administration est élu au mois de juin, chargé de rechercher des moyens de financement et d'élaborer un programme d'émissions.

RTV 103, la Radio des Trois Vallées, nait ainsi en octobre. On la capte sur 103 Mhz dans un rayon de 5km autour de Dreux. Elle émet à partir d'un local du Lièvre d'or. "Cette radio est avant tout associative", explique Jean-Marie Gadois, son directeur. "Nous voulons une radio de bénévoles où tout le monde peut venir s'exprimer. Toutes les idées sont les bienvenues, les bénévoles aussi.

Eric Madelon, futur animateur sur Europe 2, RMC, Virgin et RTL2, témoigne de ses débuts sur RTV et ses deux émissions, Venin et Black.

(à suivre).

Les commentaires sont fermés.