Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mai 2012

Le bilan de Gérard Hamel à l'Assemblée Nationale

Dans quelques jours, Gérard Hamel va céder son siège de député. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'aura pas sacrifié ses fonds de culotte au débat parlementaire au cours des cinq dernières années. Le maroquin n'est point élimé, son successeur appréciera la bonne tenue des lieux.

On peut d'ores et déjà tirer son bilan en s'appuyant sur les statistiques du site nosdeputes.com qui détaille la participation de nos élus au sein de l'hémicycle.

 dreux,depute,gerard hamel,bilan

Globalement, Gérard Hamel s'est impliqué mollement pour son dernier mandat à l'Assemblée Nationale. Toute proportion gardée, il s'est surtout manifesté au sujet du logement, de la rénovation urbaine et des quartiers. Ses domaines de prédilection. Il tient au moins ses promesses là où l'on attendait, mais à la portion congrue tout de même. Son activité courante est bien deça de la moyenne qu'il s'agisse de ses présences et ses interventions dans l'hémicycle et dans les commissions.

Le document révèle en outre, que notre député est un homme peu disert, pratiquant davantage les questions écrites que les questions orales. Lui qui confiait durant sa première campagne des législatives en 1993 "privilégier l'action plutôt que la parole" ne pensait pas si bien dire. Sauf que l'action aura chuté au cours de ces cinq dernières années, conséquence possible de l'inflation des mandats de l'actuel député-maire de Dreux, président de la communauté d'agglomération du drouais et président du CA de l'ANRU.

Les commentaires sont fermés.