Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 avril 2011

Dans la ligne

Le débat sur la laïcité  a suscité bien des polémiques et des divergences d'opinion au sein de l'UMP. Chacun y est allé de sa petite humeur, de son commentaire mais au fait, quelle est la position de Gérard Hamel? Le héraut drouais, pourfendeur du FN, favorable à  la loi interdisant la Burqa,ne s'est pas véritablement exprimé sur le sujet. Ou alors il y a bien longtemps...

Il fut beaucoup plus loquace en 1993 lorsqu'il ferraillait contre Marie-France Stirbois lors des législatives. A l'époque, pour séduire les électeurs du FN, il déclarait "Pour moi être français ça se mérite." A cette occasion, le Député-Maire préconisait la durée limitée des visas d'entrée, la cessation de l'octroi de la carte de séjour pour dix ans, l'arrêt des regroupements familiaux, la chasse aux mariages dits "blancs", le renforcement des contrôles anti-clandestins aux frontières hexagonales... Pour des résultats que chacun jugera selon ses affinités politiques.

Sur l'immigration, il pronait la fermeté : "Le choc des cultures n'est pas seulement une expression toute faite, c'est une réalité à multiples facettes : la confrontation des modes de vie, un refus d'intégration parfois très conscient chez certains immigrés, la persistance de réflexes claniques [...] Il devrait être clair, par ailleurs, qu'en fixant leur résidence dans notre pays, les immigrés doivent adopter les règles essentielles de la vie sociale française. La tolérance dont on a trop fait preuve, par exemple, envers la polygamie ne doit pas être confirmée [...] Enfin, je voudrais exprimer les préoccupations que m'inspire le regroupement familial. Je ne pense pas qu'il soit honnête d'accréditer l'idée que tout travailleur immigré a le droit de faire venir auprès de lui sa famille."

Le discours était sans ambages. "Nos valeurs n'ont rien en commun avec le Front National" confiait récemment le Député-Maire de Dreux en parlant au nom de l'UMP. Aurait-t-il évolué depuis? Pas vraiment. Gérard Hamel a toujours eu des convictions fermes quand il s'agissait d'immigration, d'insécurité ou de signes religieux ostentatoires. Mais toujours en respectant la ligne du parti.

Les commentaires sont fermés.