Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 avril 2010

Evasion à l'échelle locale

Dans ce monde où la technologie a envahi notre quotidien, il reste encore des gens ingénieux, utilisant des procédés simples pour exprimer leur sens pratique. Des gens qui ne refusent pas forcément la modernité mais qui préfèrent de loin les bonnes vieilles méthodes rudimentaires pour leurs usages domestiques.

Prenez ce fait divers qui a fait le tour des rédactions en deux jours. L'action se passe au commissariat de Dreux ce dimanche matin. Un individu de 28 ans, "soupçonné d'être lié à un trafic de stupéfiant" et qui vient d'être arrêté à l'issue d'une courte-poursuite la veille, médite sagement durant sa garde à vue.

Sacrée tuile d'être retenu au gnouf par un week-end de grand beau temps pendant que les hommes du monde paradent au volant de leur BMW dans les rues de Dreux. Et puis la cellule est moche, la peinture s'écaille, ça pue l'urine et les murs sont salis par des tags ineptes et bourrés de fautes d'orthographe. Très loin du cadre de vie habituel de notre distingué suspect qui rêve mélancoliquement de l'air du large, des grands espaces verts et des horizons lointains où le soleil rougeoit sur la ligne de crète.

Heureusement, dans la profession de dealer, on croise beaucoup de gens et l'on noue de solides amitiés. Sans doute alertés par les conditions de détention dégradantes de leur parrain et animés par l'esprit de corps du milieu, quelques complices se rendent directement au commissariat muni d'une échelle. Habitués des lieux, ils organisent en toute bonhommie l'évasion de leur coreligionnaire puis s'enfuient vers un but inconnu...

Depuis la police, fort marrie - vous l'imaginez bien - recherche toujours les individus en fuite. L'histoire ne dit pas en revanche s'ils ont mis la main sur ladite échelle.

Commentaires

Quel bel article, il suffit de fermer les yeux pour la voir au loin, la ligne de crête.

Mais dis-moi, tu n'as jamais trouvé ça bizarre, que la plupart des amrginaux fréquentent le Milieu ?

Écrit par : Ellie | 28 avril 2010

N'oubliez pas cher Jack que nous avons à Dreux le plus beau mur d'escalade du Nord de la France au gymnase Paul Bert... Doit-on envisager un lien, une formation , un contrat d'apprentissage? Ziz

Écrit par : zizou | 06 mai 2010

Au même titre qu'il est indispensable pour une ville qui tire profit du trafic de cannabis, de se doter d'un véritable centre de logistique.

Écrit par : Jack | 07 mai 2010

Les commentaires sont fermés.