Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 mars 2010

Oncle Gérard

Les élections régionales ont rendu un verdict assez sévère pour la majorité locale. Dans les bureaux de vote drouais, la gauche l'emporte assez nettement (53,28% contre 32,59% à la droite et 14,31% au Front national). On retient également l'écrasant taux d'absentention (68,53% au premier tour contre 61,97% au second).

Gérard Hamel, pensant jouir d'une influence rayonnante sur l'agglomération s'était pourtant pris pour l'oncle Sam entre les deux tours en adressant un courrier aux drouais intitulé "j'ai besoin de vous" et dans lequel il les enjoignait fissa d'aller voter UMP.

Mar25_01.JPG

Sur le coup, j'ai eu envie de lui répondre "Moi aussi Gérard, j'ai besoin de toi! J'aimerais tellement que tu trouves du travail à ma belle-soeur comme tu lui avais promis aux dernières municipales. Avoir un beau logement avec vue sur la Blaise dans un coin calme. Nager dans une piscine municiple. Fréquenter de beaux magasins en Centre ville avec de bons charcutiers. Rouler sur des chaussées lisses comme un oeuf. Covoiturer dans ta rutilante Vel Satis..." et puis je me suis ravisé considérant gravement ce vibrant appel comme si l'avenir de la région dépendait de moi, de vous, enfin de nous, drouais. Je me suis alors senti investi d'une noble responsabilité et honoré qu'une telle personnalité en appelle à mon bon sens civique pour inverser le cours de la gestion politique d'une Région vouée - je reprends les termes de sa lettre - à "l'inertie" en cas de victoire d'une gauche refusant "tout pojet ambitieux par pure idéologie" et dont l'action provoquerait une nouvelle augmentation des impôts "encore et toujours"...

Soit. Mais en sortant de chez moi, voyant l'état des rues et des routes encore défoncées par les intempéries hivernales, entendant au loin les motos et quads pétaradant comme un 14 juillet place du Trocadero, tombant sur ma dernière facture d'eau, constatant que certains élus téléphonaient en conduisant - au mépris des règles élémentaires du code de la route - pensant à ces fermetures d'écoles par mesures d'économie, regrettant que la carte orange n'aille pas jusqu'à Dreux compliquant ainsi la vie à tous les drouais qui travaillent en région parisienne... je n'avais plus la foi pour voter. Jean-Pierre Larsonneur, Josette Philippe ou Valentino Gambuto pouvaient être les meilleurs représentants de mes préoccupations, le faible écho de ma voix ne résonnerait jamais jusqu'à Orléans.

Gérard, désolé pour cette volte-face, j'aurais tant voulu t'aider. Avoue tout de même que ton audacieuse manoeuvre a échoué. Tu pensais peut-être faire autorité comme ces vieux maires dont la parole est d'évangile auprès du bon peuple. Mais les temps changent et le comportement des électeurs avec. Alors profil bas, tenons-nous en aux faits : je ne suis pas un bon citoyen et tu n'es pas un politicien si influent qu'il n'y paraît.

Les commentaires sont fermés.