Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11 octobre 2008

Chaud show

2008_1007matinDreux0043.JPGBien entendu, vous vous souvenez de Brandon et Diana. A proprement parler, deux prénoms pareils nous inspirent une bonne sitcom de derrière les fagôts, style "feux de l'amour". Ca pourrait mais non. En fait on est plutôt ans le porn édulcoré sur fond de carte postale exotique... Oui, je parle bien de l'île de la tentation.

Diana, qui traîne derrière elle une réputation sulfureuse et une image de filles à calendrier pour chauffeurs routiers, fait aujourd'hui partie de la catégorie des People. Terme qui ne veut rien dire mais qui rapporte beaucoup. Leur truc aux People, c'est de faire du buzz, d'être le plus souvent sur les manchettes des magazines, de se montrer aux soirées hype. Diana sera à Dreux ce soir, au Club l'étoîle. Conclusion : Dreux devient hype, donc.

Je ne sais pas trop ce qu'elle compte y faire. Une apparition furtive, style danse lascive avec un faux boa constrictor ou alors la totale, le strip intégral avec concours du plus gros mangeur de chantilly sur sa poitrine opulente mais siliconée - gare aux mélanges tout de même. Je me méprends peut-être sur les intentions de cette jeune femme, trop influencé par cette affiche soulignant un regard de braise et une gorge que l'on imagine profonde. Son spectacle relève - qui sait? - du stand-up avec florilège de bons mots - je doute cependant qu'elle ne tienne longuement le crachoir à une assistance plus sensible aux formes qu'au fond.

Pour les amateurs du genre, c'est soir, à l'Etoîle et ça coûte 10 euros.

Commentaires

jack si tu y vas tu nous raconte photos à l'appui....

Écrit par : pierlouim | 11 octobre 2008

Hélas, je n'ai pas pu y aller... J'avais une soirée Gin-Rami.

Écrit par : Jack | 13 octobre 2008

Le spectacle a surtout eu lieu à la sortie de la discothèque avec une bagarre entre bandes.

Écrit par : Gengis | 16 octobre 2008

Les commentaires sont fermés.