Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12 juin 2008

Groovy Dreux

Tout ce qui vibre est populaire. Et ce n'est pas Claude François qui m'aurait contredit. Voyez le succès de la vibra-belt, produit phare du téléshopping pour transformer les petits bourrelets disgracieux en plaque de Galak ou l'incroyable phénomène des sex-toys, devenus l'indispensable compagnon des working girls branchées. L'être humain a ce besoin viscéral de sentir des petits zigouigouis un peu partout dans son corps, des orteils jusqu'aux oreilles.

Les drouais sont aussi des adeptes de mécanique ondulatoire. Ils aiment chahuter leur bassin au rythme des bongos et écouter les longues plaintes exténuées jaillissant de la queue d'un piano. Des gens comme les autres en sorte, même s'ils ne ressemblent à personne. L'ivresse des sens tombe cette année le 21 juin avec une fête de la musique à vous décoller de vos charentaises. Des dizaines de groupes, trois scènes (Grande rue, Place Metezeau, Place Mesirard), des commerçants mélomanes qui invitent des artistes à jouer dans leurs établissements, des rues investies de rock, de blues, de funk... Du jamais vu. L'an passé déjà, on sentait poindre comme un vent de douce effervescence, d'émancipation festive. L'intention était là, manquait juste la variété. Pour cette édition, toute une équipe s'est mobilisée pour ajuster les moindres détails de la soirée. Tchik-tchaka-boum, les cages à miel vont déguster. 

Dreux 1649.jpg

 Notez donc sur votre agenda : 21 juin, je fête la musique à Dreux.

Commentaires

Malheureusement je ne pourrai assister à la fête de la musique à Dreux. Mais dés ce soir je vais assister (pendant le match France -je ne sais plus qui, a oui les hollandais)
au concert de mes (ex) camarades choristes du Pré..st Gervais..

Écrit par : pierlouim | 13 juin 2008

Si les cages à miel dégustent, elles n'auront pas le bourdon. Au moins.

Écrit par : Ellie | 13 juin 2008

Les commentaires sont fermés.