Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 avril 2008

A boulet rouge

Quelques semaines après leur défaite aux muncipales, les socialistes drouais n'en finissent pas de règler leurs comptes. Au ban des accusés cette fois, Miled Zrida, candidat dissident et cible d'une attaque retentissante de la part de Gisèle Boullais, colistière de Valentino Gambuto.

"Miled Zrida a trahi et n'a pas respecté les règles du jeu de la démocratie. Il a tout fait pour faire perdre Valentino" avant de lâcher une rafale sur "ceux qui tirent les ficelles de la gauche drouaise : Françoise Gaspard, Maurice Ravanne et la franc-maçonnerie locale".

Boum. Déclaration tonitruante pour une toute jeune conseillère municipale qui pratique la communication à la dynamite. En visant les francs-maçons, elle aurait dû savoir qu'elle s'exposait à une levée de bouclier générale et la contre-attaque ne s'est pas faite attendre. Florilège de la vindicte, extrait de l'Echo et de la Rep:

Jean-Pierre Lesage (Candidat PS aux municipales de 2001) : "Il n'est pas étonnant de voir des maçons dans mon entourage puisque je le suis moi-même. Mais en 2001, j'ai bel et bien été désigné par les socialistes pour mener la liste. Et de toute façon, tout le monde sait que le Grand Orient est majoritairement à gauche [...] Les allusions selon lesquelles une société tirerait les ficelles sont fausses. La plupart sont connus et relèvent du domaine privé. Les vieux démons resurgissent lorsque l'on a pas d'arguments [...] Le PS s'appauvrit intellectuellement. Quelque part, ça ne me regarde plus, mais si j'y étais encore, je proposerais la création d'une autre section section socialiste. A Dreux, le PS n'est pas à gauche et hormis Birgitta Hessel, ils n'ont aucune culture politique". 

Miled Zrida (Dissident PS) : "Après ses propos, la logique voudrait qu'elle démissionne de son poste de conseillère municipale [...] Le premier des socialistes aurait dû se prononcer publiquement sur ces propos"

Patrick Jouteau (Maire PRG de Crécy-Couvé) : "Peut-être faudrait-il lui apprendre l'histoire de Dreux et de Maurice Viollette, qui était  aussi franc-maçon. ce sont des propos qui ne donnent pas envie de faire de la politique, mais plutôt envie de vomir"

Birgitta Hessel (PS, Conseillère régionale) : "La déclaration de Mme Boullais me donne la nausée [...] Contrairement à l'intitulé de sa liste "Dreux pour tous", elle ne souhaite pas que la ville soit réellement pour tous".

Voilà le travail. Aussi, je me permets de suggérer à Madame Boullais la lecture de cet ouvrage pour lui éviter tout désagrément ultérieur.

772533361.jpg

 

PS : Voir également les nombreuses réactions sur le site de l'Echo républicain

 

Commentaires

Quel boulet, cette Gisèle Boullais ^^

Mais je serais plutôt de son avis : la secte qu'elle cite est omniprésente et, selon moi, corrompt le jeu de la démocratie. En plus, les maçons, c'est encore une expression de la phallocratie en politique

Écrit par : Ellie | 09 avril 2008

Dès qu'on titille la franc-maçonnerie, la réaction ne se fait pas attendre. Gisèle Boullais aurait dû se contenter de désigner des noms plutôt qu'une société secrète.
Valentino Gambuto paraît assez en retrait dans toute cette affaire. Il en pense quoi? Je ne crois pas que les déclarations de Gisèle Boullais soient un acte isolé, du seul fait de sa reflexion.

Écrit par : Mehdi | 09 avril 2008

En 2006 Il y a eu au musée Dessal une intéressante exposition sur la maçonnerie Drouaise.
Notamment lsur a loge "justice et raison" qui se trouve rue claye. Cette loge crée par Maurice Viollette est mitoyenne du cercle laïque.
Elle est en pleine activité puisque entierement rénovée et ravalée il ya peu (un an ou deux)...

Dire que cela est une secte peut être pas...

Mais une société secréte cooptée qui n'accepte pas la parité....dont le seul titre de gloire, pour l'instant, est d'avoir favorisé les lois sur l'IVG en 1974......

Un de mes collégues employé de banque s'est retrouvé en prison pour avoir favorisé une cinquantaine de "frêres" en leur permettant d'avoir des crédits sans respecter les conditions préalables. La banque flouée avait poorté plainte....
Je ne sais s'il est resté maçon......

Écrit par : pierlouim | 09 avril 2008

Les commentaires sont fermés.