Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 janvier 2008

Musique répétitive

La douce mélodie des travaux se poursuit en centre ville. Je vous propose d'écouter quelques minutes ce récital pour marteaux-piqueurs et bétonnières, issu du concerto pour réhabilitation urbaine opus 28.


podcast
 

26 janvier 2008

En cale sèche

Une nuit où le vin coulait à flots, le bateau ivre a mouillé l'ancre sur le gravier. Le capitaine cherche désespérément à retrouver son fringant voilier. Pouvez-vous l'aider?

 

096ff53ae088d9e524f678bcbe183666.jpg

24 janvier 2008

Voie de garage

d7a8cd661a0d4e0e4ecaf35fcfc1907a.jpgOn prend vraiment les drouais pour des bleus. Des bons gars à qui on peut faire avaler n'importe quelle pillule. Mais on n'est pas dupe. Voilà l'histoire. Françoise Duthu, future colistière de Valentino Gambuto pour les municipales, s'est offert un garage pour être éligible. La candidate écolo réside en effet à Marville. Un bled qui ne résonne pas politiquement fort. Alors motivée par sa récente incursion sur la scène locale lors des législatives, elle a donc décidé de poser ses valises à Dreux. Moi qui croyait dur comme vert qu'elle renonçait à tout engin polluant pour se déplacer, utilisant uniquement sa bicyclette pour faire campagne, me voilà confondu. A moins que son fameux garage drouais ne serve uniquement à entreposer son petit vélo.

21 janvier 2008

Vieira, l'Arlésienne

1ab5bd6b5e43a62a3f3731f1938db1aa.jpgAu fait, quelqu'un aurait-il des nouvelles de notre patoune local? Je ne parle pas du joueur, toujours en exercice à l'inter de Milan et en équipe de France. Non. Je veux évoquer ici le président d'honneur du FC Drouais, club qui l'a formé et qui a bénéficié d'une petite renommée médiatique lorsque les biographes du footballeur se sont penchés sur sa tendre jeunesse passée aux Bâtes.

Chez nous, à Dreux, on en cause pas mal. Il est devenu une sorte d'icône mais aussi une manne providentielle capable par le jeu des transferts de régler indirectement quelques ardoises et d'adoucir tant bien que mal les soucis de trésorerie du club de foot. Seulement, Pat se fait désormais très rare dans la région. Faut dire que Milan c'est pas tout près. Et puis selon Grégory Schneider, grand spécialiste du football Moldave à Libération,  c'est "un gars pantouflard qui se méfie d'instinct de tout ce qui pourrait parasiter le boulot et le reste". Y aurait-il des mauvaises ondes par chez nous pour empêcher la star d'attérir plus souvent?

On se souvient d'un temps, déjà lointain, où le jeune joueur, tout juste auréolé d'un titre de champion du monde, recevait un accueil en grande pompe à l'hotel de ville, accompagné de titres de reconnaissance locale, d'une tournée en forme d'hommage dans son club formateur. Les jours heureux où Dreux tenait enfin sa figure de proue people.

Les décideurs locaux et le staff du FCD l'imaginaient déjà mettre à profit sa notoriété, ses relations, son expérience au service de son club formateur. Dans l'esprit, et c'est un peu la mission morale d'un président d'honneur, ce titre honorifique peut se résumer en quelques apparitions au stade, un coup d'envoi d'un match, une visite des équipes de jeunes. Il permet en outre pour un joueur de classe internationale, d'user de son influence auprès des équipementiers et surtout des sponsors. Cette influence s'avère pour l'instant résiduelle. On sait que le FC Drouais ne possède pas un budget à la hauteur de ses ambitions, que les partenaires ne se bousculent pas au portillon et que la ville injecte des billes pour maintenir l'équilibre budgétaire. Il suffirait juste d'un coup de pouce car sportivement, les résultats, eux, sont là. Tout reste relatif, mais l'équipe sénior occupe le ventre mou de la CFA2, les réserves se comportent plutot bien, les juniors ont reçu St Etienne en coupe Gambardella. Enfin, last but not least, le club s'est vu décerné le label FFF qui récompense la qualité de son école de football.

Le capitaine de l'équipe de France n'est pourtant pas du genre pingre ou dédaigneux. Il a notamment cofinancé le projet Diambars au Sénégal (une académie de foot) avec Bernard Lama et Jean-Marc Adjovi-Bocco et vient d'être nommé citoyen d'honneur de Cannes, son autre club formateur.  Alors Pat, penses-tu encore à Dreux? Ou bien est-ce le FC Drouais qui se repose un peu trop sur toi?

 

 

19 janvier 2008

Le saleur de la paire

d0f5e7f52306951f3d0773e5048ea395.jpgLa parité semble chahuter la virilité de certains prétendants à un siège municipal. L'alternance hommes-femmes sur les listes électorales, cela donne pour Dreux, six adjoints feminins à désigner contre cinq masculins, Gérard Hamel, occupant déjà la place du mâle dominant.  Se sentant quelque peu victime de cette répartition, et en ballotage pas franchement favorable, Jean-Pierre Larsonneur s'est laissé aller à un commentaire couillu lors de la cérémonie des voeux : "Je n'ai pas vocation à me transformer en drag-queen, je ne vais tout de même pas me les couper pour prendre la place d'une femme car je les aime trop". Un trait d'humour à la Tonyglandyl qui prouve qu'on prend soin de ses roustifs du côté de l'hôtel de ville.