Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 octobre 2007

L'art de la manchette

459af2229bbf5082d99de259ac3aacca.jpgLa boîte à gifles est ouverte. A quelques mois du prochain scrutin municipal, voir Gérard Hamel, en tenue de gladiateur, et Valentino Gambuto encagoulé, en découdre sur un ring... Ahhhh, du grand-guignolesque et de la foire d'empoigne, voilà ce qu'il nous faut!!!

Le catch à Dreux, ça faisait belle lurette... Il y a quelques décennies, la ville organisait régulièrement des galas mettant aux prises des gentils vêtus de blanc à des méchants drapés de noir. L'Ange blanc triomphait du Bourreau de Béthune, le Petit Prince sauvait l'humanité de l'ignoble Zarak...

Je pensais que le genre demeurait désuet, qu'il n'intéressait que les américains et que le public préférait la castagne en bonne et due forme avec giclées d'hémoglobine et craquements d'os telle qu'on la pratique dans les "ultimate fights". Je me trompais. La municipalité réintroduit ce qui constituait à l'orée des trente glorieuses, un grand spectacle populaire de divertissement. Si certains se réjouisssent de cette intiative, d'autres en revanche la renvoient au tapis. "Je suis contre. Voir une dizaine de types  se défaire la tête est une banalisation de la violence gratuite, surtout auprès des enfants" se crispe Jacques Duval. L'élu de l'opposition, s'il n'aime pas le combat, pourra toujours applaudir Claude Barzotti, en concert le lendemain. C'est beaucoup moins fracassant.

Gala de catch,  le 16 novembre, au Palais des sports.

Commentaires

Je suis pas sûre : tu parles catch ? ou municipales ? Serait-ce pareil ?

Écrit par : Ellie | 09 octobre 2007

Ben moi quand j'étais petit, mon papa m'a emmené voir un match de catch où le gentil est passé par-dessus les cordes et s'était fait mal. Il avait donc perdu. Et nous on faisait : "hou, hou..."
C'était drôlement bien.
Mais depuis, le catch ça m'est un peu passé. J'aime mieux le rudeby !

Écrit par : Philippe | 09 octobre 2007

L'ange blanc, le bourreau de Béthune ils sont toujours là?

Écrit par : pierlouim | 10 octobre 2007

N'oublions pas aussi le grand Robert Duranton.. Ah ce catch qui me faisait tant rire, lorsque , petite fille, je le découvrais chez les voisins , qui eux avaient " la télé".. Commentés par Roger Couderc et De Caunes Père, ou Claude Darget.. Je me demande si je serais aussi bon public aujourd'hui..
IL semble faire bon vivre à Dreux, si je m'y installais moi aussi ? ( je cherche à louer,un logement, si vous avez des conseils à me donner, merci d'user de mon mail..voilà qui serait sympathique..)..

Écrit par : addenda | 11 octobre 2007

L'ange blanc et le bourreau de Béthune ont rangé capes et juste au corps depuis longtemps.
Le programme nous annonce Flesh Gordon et un combat féminin opposant La déesse Grecque à la Panthère croate.
Rien que pour le catch, une visite de Dreux s'impose chère addenda.

Écrit par : Jack | 13 octobre 2007

Impossible de " monter " du S.O avant début janvier..En attendant, je me contenterai de visiter Dreux à distance ,en votre aimable compagnie..

Écrit par : addenda | 16 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.