Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 janvier 2007

Mais où sont passés les 4X4?

Ce matin là, "la taupe" se sentait l'âme d'un ethnologue, observant les multiples spécimens de  Durocassum erectus qui grouillaient sur la place du marché. Il porta d'abord son attention sur un être volubile moulinant des bras pour expliquer la dernière partie de dominos qu'il avait remportée. Près de lui, son interlocuteur prenait la pose de l'échassier, le pied droit calé à la jointure du genou gauche, le menton tenu par la main, l'air faussement intéressé. Plus loin, un petit bonhomme rondouillard tatait frénétiquement les légumes de l'étal dans un geste de refoulement oedipien. Derrière lui, une vieille dame fouillait dans son porte monnaie, provocant l'irritation d'impatients clients. La scène lui semblait pittoresque, provinciale, jusqu'à l'intrusion d'un rustre individu qui rangea son 4X4 Rover sur la largeur du trottoir. L'allure dominante, il se curait le nez tout en pianotant sur son portable. "En voilà des manières" s'insurgea Marcel.

Hé oui, imaginez des excréments nasaux collés sur le clavier du téléphone. On les oublie vite et on se les tartine sur la joue au premier appel. Ca fait mauvais genre. Mais là où Marcel voulait exprimer son désagrément, c'était dans le comportement irrévérencieux de l'homme au volant de sa grosse voiture, particulièrement inadaptée à la circulation en ville.  Il se souvenait avoir lu que les véhicules tout terrain représentaient 5,3% du marché automobile hexagonal. Il voulut savoir quelle était la proportion de drouais propriétaires de ce type d'engin. Statisticien dans l'âme, il prit pour échantillon les autos garées au parking Mésirard. Et entreprit un comptage minutieux. Sur 268 véhicules relevés, seulement 8 étaient des 4X4. Soit 3,10 %. Voilà qui rassurait Marcel, tout heureux de constater que ses frères drouais cédaient modérement à la tentation du char d'assaut qui pue. "Et puis ça fera toujours moins de pneus à dégonfler".

Commentaires

Quel farceur ce Marcel. Dégonfler des 4x4 ? Quelle idée amusante ... mais on dit que les pneus dégonflés facilitent la conduite sur neige. Attendez donc un peu, qu'elle fonde. Nous ne voudrions pas leur rendre service, n'est-ce pas ?

Écrit par : Alayaya | 25 janvier 2007

Les commentaires sont fermés.